jeudi 13 novembre 2014

La dette des états et risque de défaut.

La dette des état Européens, des USA et du Japon semblent inquiétantes, mais il faut relativiser car:
- la dette du Japon est détenue par les japonais eux mêmes
- les USA sont les maîtres du monde
- un état dure plus longtemps qu'un ménage et les dettes peuvent se transmettre de générations en générations.

Cas de la France:
La dette de la France est à peu prêt de 2000 milliards, 100 % du PIB, mais elle est détenue à 60 % par des investisseurs étrangers. L'augmentation des cotisations sociales patronales en %, pourtant nécessaire, a été gelée, en commençant par la cotisation vieillesse en 1979. 


Mon avis est qu'il y a une volonté délibérée de mettre les caisses sociales en faillite, afin de forcer la France à passer à un régime plus libéral à l'américaine. Dans ce contexte on voit mal comment la France pourrait baisser sa dette même à moyen terme. Les gouvernements UMPS n'ont pas assez d'autorité pour libéraliser suffisamment rapidement la France. Ceci a pour conséquence un bloquage de l'économie et un creusement des déficits, du chomâge et une croissance nulle.

Le rsique de défaut sur la dette ne me semble pas énorme pour l'instant tant que les Français continuent à payer leurs impôts. Les fonctionnaires de l'administrations fiscales sont efficaces. De plus il faut savoir que le patrimoine des particuliers est de 10 000 milliards d'€, c'est la raison pour laquelle les taux d'intérêts sur les oblig d'état sont si bas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire