vendredi 30 mars 2012

Mondialisation de l'économie

Ricardo montre que la mondialisation permet à un état de se concentrer sur les produits pour lesquels la productivité est la meilleure. Cela permet d'être concurrentiel sur le marché mondial, donc de vendre plus. Il y a donc deux effets contradictoires: besoin de moins de main d'oeuvre par produit, mais augmentation du nombre de produits vendus.
Question: la mondialisation entraîne t elle plutôt plus ou moins de chômage ?

Il me semble évident que la mondialisation des produits alimentaires est très souvent complètement irrationnelle et néfaste écologiquement. Par exemple quel intérêt d'importer des pommes de Nouvelle Zélande en Fance? 


Objectivement les subventions aux agriculteurs européens ont des conséquences désastreuses dans certains pays africains qui sont concurrencés dans leurs productions locales.

Noam Chomsky fait remarquer que la mondialisation n'a pas entraîné des grands mouvements de population: il n'y a que 3% de personnes vivant à l'étranger dans le monde. De même les marchandises ne s'échangent pas tant que ça, bien moins que les capitaux. Il prend l'exemple de la relation Mexique-USA avec la militarisation de la frontière au moment de la création de l'ALENA. Ce traité commercial a entraîné un appauvrissement des mexicains et la fermeture de la frontière pour la population.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire